« Legal Design » défendu par la CNIL

« Legal Design » défendu par la CNIL

La CNIL défend l’idée du design, ou encore du « legal design », dans le cadre de la  protection des données. Le legal design est la simplification et l’amélioration de la compréhension du droit aux profanes (personnes non issues d’une formation de droit) par des choix opérés sur l’interface ou le design du support d’information. La CNIL a  développé une plateforme nommée « Données et Design ». Données & Design propose de mener un travail commun avec les designers et les acteurs du RGPD (DPO, acteurs privés/publics, responsable de traitement, sous-traitant, etc.)  afin de créer un ensemble de contenus, méthodes et pratiques permettant d’inclure de façon efficiente la protection des données dans les interfaces produits et service numériques. Cette nouvelle approche permettrait de mieux apprécier l’application des principes de transparence, de consentement éclairé et l’exercice des droits d’accès, de rectification,, de suppression etc…

De nouvelles évolutions de compétence pour les juristes sont à prévoir avec le Legal design.

Voir l’article